12 mars 2010


Petite fille des neiges, les joues satinées d'amour et de patience. Il faut attendre mon enfant, petite enfance de lune aux lèvres rosées. Je vois la nébuleuse dans le creux de tes iris et dans tes pupilles, la nuit.


1 commentaire:

Féelonia a dit…

Je n'ai pas de mots.

Écoute mon cœur.