29 mai 2018

Etrangeté

Des fois j'ai l'impression d'être une masse

étrange,

flottante,

asexuée,

un drôle de machin qui vit les choses à sa façon.

Je vais au delà de mon rôle, de mon sexe, de tout, et je finis par être moi-même,
un moi-même étrange à moi-même

Un moi-même qui se comprend
un moi qui s'aime,
un moi que l'on n'aime pas forcément.


Je ne suis plus une fille, je ne suis plus une enfant, je ne suis pas même une adulte ou une femme,
j'suis juste
un être humain
avec son taux de maladresse,
un peu bizarre parfois.

Comme un chien "mal codé", des fois j'ai l'impression d'être mal codée.
Des fois.
En société, ca m'arrive, de pas savoir m'ajuster. Et alors là je me demande si on m'aime ou si on m'aime pas. Je me demande si on me voit comment moi je me vois, je me demande si on me comprend.

C'est pas que je me sens incomprise, j'pense que c'est moi qui comprend pas les gens.

Aucun commentaire: