17 juin 2013

Mab, je réponds à ta question.

Il n'y a pas qu'un seul Peter Pan. Peter existe partout dans le monde, sous toutes formes possibles. C'est une entité amorphe qui s'accapare de nos pensées les plus obscures comme les plus belles. Ce n'est pas un simple personnage fictif dont les parents aiment raconter les aventures pour que leurs enfants s'endorment. Il existe bel et bien et incarne parfaitement l'idée de la mort, de la peur de la mort sous la peur de grandir, l’égoïsme, l'idiotie, la puérilité, la tristesse. Il est difficile de ne pas tomber amoureux ou amoureuse de lui malgré tout ces défauts, mais celui-ci est bien un problème qu'il est difficile de percevoir quand on est trop omnibulé par la 'magie' du conte . Mieux vaut ne pas s'y attacher, et ne pas le chercher toute sa vie. Il ne faut pas oublier que Peter est un fantôme dans un monde qui n'existe pas, c'est un mort refoulé, qui refuse d'admettre la vérité, et par conséquent qui subit sa propre (im)mortalité dans le monde le plus beau, celui qui lui refusera à jamais de vivre les plus belles expériences, les plus authentiques : celles que l'on fait quand on grandit et qu'on apprend à accepter sa mort latente.
Voilà pourquoi il dit souvent "Vivre, ce doit être une sacrée grande aventure.", c'est parce qu'il ne connaitre jamais le sens de la vie.
Alors un conseil, n'idéalise pas Peter en le prenant pour le héros le plus précieux des contes. Il n'a rien d'un héros, il est plutôt le lâche dans l'histoire.
Peter c'est l'être humain dépressif dans la vie de tous les jours qui n'accepte pas la réalité et qui se renferme dans des mondes qui n'existent pas, qui se détachent de tout ce qui a d'authentique parce que la vérité l'effraie. L'amour l'effraie. L'engagement, les responsabilité. Ce n'est qu'un attardé social qui fait souffrir les gens qui l'entourent pour son propre bien égocentrique.
Malgré tout il nous attire et nous attendrit, c'est le genre qu'on a envie de sauver. Mais c'est encore plus le genre qui finit par nous tuer.
Ma grande histoire avec lui, c'est l'amour et l'acceptation que je porte à cette partie morbide de ma personne noircie par les idéaux que Peter a mit dans ma tête. Toutes ces idées qui nous empêchent de grandir et donc, d'exister réellement. Peter fait partie de moi, il est dans chacun de nous.

1 commentaire:

Mab a dit…

Je connais un Peter Pan typique. C'était mon Peter Pan. Tout les filles sont à ses pieds (dont moi, mais c'est passé), il est beau comme un coeur, il a du charme... Mais il est lâche, se fout d'la gueule de tout le monde et est narcissique. Dire que j'ai aimé ce tas de merde. Mais Robin des Bois est mieux. Il a sauvé sa copine du méchant. Ils se sont mariés. Et il étaient heureux... Je préfère vivre en plein milieu d'une forêt que au Pays Imaginaire.