14 sept. 2013

J'ai rêvé de toi cette nuit
et tu as exécuté ce même geste de la main sur ma cuisse, près de quoi mon cœur à parlé : Comme dans le rêve, comme dans le rêve..
cette nuit comme d'autres nuits, tes cheveux noirs me caressent le visage, quand tu pose ton nez entre mes clavicules - rien de plus doux -
alors j'embrasse tes ailes
et je mets du temps à m'endormir, je pense trop à toi, je panse trop de toi.

2 commentaires:

MR. a dit…

il y a de ces perles, de ces jeux de mots, de lettres qui s'interposent, qui s'imposent que je te jalouse sincèrement. C'est beau.

Pan a dit…

Je réponds merci à ta jalousie, ca me touche beaucoup.