13 avr. 2016

Leçons de conduite et philo du lâcher prise

Aujourd'hui j'ai pleuré, je ne veux plus retenir mes larmes. Aujourd'hui mon cœur est allégé, quelque part soulagé... En même temps je suis honteuse, marquée par ce moment de faiblesse. C'est très désagréable, et en même temps ca fait du bien.
"Tu n'as pas de mental"
"Tu es à fleur de peau"

Gouvernée par mes émotions. Je suis un peu triste d'être comme ca, d'avoir craqué. Ca m'a montré à quel point je peux être fragile mentalement, ca m'a fait perdre le contrôle. Ca m'a fait du mal de savoir que je n'ai pas pu me gérer, reprendre le dessus. Plus j’essayais, et plus je m'enfonçais, je m’engouffrais. Trop fixée sur mes gestes, ma façon de faire, le lâcher prise est angoissant, me semble impossible. Il y a comme une résistance au laisser aller - dans la confiance en l'autre/en moi -

Mais j'ai le sentiment que cela relève d'une problématique plus profonde que la confiance en l'autre ou en soi. dans le laisser aller/lâcher prise il y a une perte de soi...

Est-ce une angoisse de morcellement ? L'angoisse de morcellement étant une angoisse propre aux psychotiques, vécue comme une menace vitale de perte de son identité et de son unité de soi, avec grand sentiment de néantisation.

Il est clair pour moi que mes craintes ne relèvent pas fondamentalement d'un manque de confiance, car la plupart du temps j'ai confiance !

La peur de se laisser aller c'est semblable à un grand saut dans le vide. - Je sais que la personne est derrière moi, et que dès que je vais me lancer en arrière elle va me rattraper, c'est sûr, je le sais, il y a zéro probabilité que je me rétame par terre, parce que j'ai confiance en elle, et pourtant... Qu'est-ce qui fait que je résiste à tous les coups ? -

Il y a l'idée de la confrontation au néant (à la mort ?), au néant existentiel peut -être : qu'est-ce qui se passe une fois que je me laisse tomber ?
- Facile, on te rattrape duuuuuuh !
- Non, ca je sais, mais encore une fois ce n'est pas ca la problématique. La source se logerait à un autre niveau de compréhension, une autre dimension. Peut-être pas la dimension psychologique, encore trop intellectuelle,.. Je dirais dans la dimension/réalité primaire, pré-originaire, là où les choses nous dépassent complètement. au Berceau de la vie véritable : dans ce monde de vacuité totale, cosmique, relié au monde intersidéral.

Cette peur de lâcher prise, de laisser aller, quelque part n'est-elle pas liée au moment où nous pouvons potentiellement et d'une manière tout à fait cosmique, toucher du doigt la réalité de notre existence ? Moléculaire, vide et poussière.





C'est mal barré pour ma monitrice auto-école
qui me demande de moins intellectualiser les choses...

2 commentaires:

Wiwi a dit…

Je mène actuellement un combat contre mes émotions, car comme toi je me laisse dépassée et je perds le contrôle... Alors je m'effondre en pleurs comme une petite fille frêle et fragile et ça, c'est très chiant. J'ai l'impression que mes émotions m'handicapent...
Et comme toi, je n'arrive pas du tout à lâcher prise, j'ai très peur de tomber et que personne n'arrive à me rattraper... Ralalala c'est bien chiant tout ça...
Enfin bref, tu n'es pas seule dans ce cas là ♥
Sensibles que nous sommes. ^^

Pan a dit…

Wiwi ! Oh je suis toute émue de te retrouver dans ma grotte, ca me fait quelque chose de savoir que tu passes sur mon blog et que tu prennes le temps de lire.. Oui les sentiments de frustration, de débordement, et de contrôle par rapport au lâcher prise c'est une véritable problématique pour les personnes qui ont une sensibilité du genre introvertie, à tout garder au dedans de soi..
Courage ! il faut persévérer, il n'y a pas de mal à échouer, il n'y a pas de mal à prendre plus de temps que les autres pour apprendre certaines choses.. Nous avons tous des domaines dans lesquels nous excellons/épanouissons, et des domaines qui sont plus difficiles à aborder et à appréhender. Bon ben écoute la conduite on excelle pas là dedans, mais pour l'instant ! tout est question de temps, et de tolérance envers soi-même. Ne nous mettons pas trop la pression.


https://www.youtube.com/watch?v=XqoCYxgx68E

'You got to be kind to yourself' :)

Bisouuuuuuuuuuuuus

Pan