20 juin 2009

Mes dés-rangés.

Ce son m'écœure.
Ce sont mes cœurs.

Je suis possessive.

J'ai vu Peter hier.
Ne pleures pas petit garçon, je laisserai la fenêtre ouverte.

2 commentaires:

Féelonia a dit…

J'aime ces phrases :)

En parlant de phrases, j'en ai quelques unes à te murmurer... Je ne prends pas tellement le temps de te dire à quel point tu es importante pour moi... Tu m'a été d'une aide plus que précieuse Miss Pan... je ne sais pas si tu te rends compte à quel point tu m'a aidé... Sans toi, je ne serais peut-être pas l'heureuse que je suis aujourd'hui... sincèrement. Tes conseils, tes conseils sont incroyablement vrais. Je les ai suivit... et aujourd'hui, je suis avec mon Vampire... et que tu le crois ou pas, tu y es pour quelque chose... Alors ne m'en veut pas, mais je compte te garder dans ma boîte à trésor aux côtés de Little Miss Sunshine qui a été très présente également et qui s'excusait sans arrêt de ne pas trouver les bons mots pour réussir à sécher mes larmes... ce qu'elle ne savait pas, c'est que sa présence me suffisait, tout comme la tienne.

Je t'aime fort.
Merci.

Féelonia a dit…

Jamais, jamais je n'aurai put être déçue de toi, même si tes conseils n'auraient pas porté leurs fruits. Tu es une personne extraordinaire tu sais, et je suis sûre que l'on aura une belle et longue amitié...
La collocation avec Thérèse et tout ça, j'y crois moi... je le veux, parce-que je tiens à vous deux d'une manière que je ne saurai t'expliquer... Mais vous êtes mes trésors, que je compte bien garder et même protéger...

Je libère alors mes papillons aussi...

Je t'aime.