23 juil. 2015

Bleu été



Je garde encore mes secrets, pendus à mes lèvres, noyés dans une tasse de thé.

L'air me semble plus doux, bien qu'il y est des jours bleus et des jours noirs, parfois même des jours sans couleur.

Je ne suis pas dans l'attente, car l'attente me fait tourner en rond et me rend misérable. Je dirais que je suis dans une sorte d'euphorie mélancolique, à la fois excitée à la fois anxieuse. Mes responsabilités m'empêchent de divaguer, de partir loin, bien que je finirais par le faire. Il y a toujours une faille quelque part, un moyen de s'enfuir, telle l'eau glissant sous la roche.




"En toute chose il y a une faille,
c'est par là qu'entre la lumière"
                                                             Léonard Cohen









3 commentaires:

Mab. a dit…

Encore une fois, ce petit texte me ressemble beaucoup... Une chance que les responsabilités sont là pour m'empêcher de divaguer!

Pan a dit…

Nous avons k'air de beaucoup nous ressembler toutes les deux. :) Je pense effectivement que les responsabilités sont un malheur qui nous rend chanceux. Chanceux d'avoir des limites à nos fantasmes, à nos actions.

D'Or Et De Laine a dit…

Divagues ma Fée, ça ne peut que faire du bien!